Soudan: Omar Al-Bachir devant la justice

Soudan: Omar Al-Bachir devant la justice

Le dictateur déchu doit comparaître devant un tribunal soudanais pour y répondre d’accusations de corruption. Son procès commence Samedi 17 août. Le jour même où les forces ayant émergé lors de la chute, en avril, du général doivent signer à Khartoum la « déclaration constitutionnelle » qui encadre, de manière formelle, la fin de son pouvoir.

Une fois renversé par ses propres généraux, réunis ensuite dans une structure baptisée « Conseil militaire de transition » (TMC), M. Al-Bachir avait été placé en résidence surveillée, puis, en théorie, transféré à la prison de Kober, dans le nord de Khartoum. Maints observateurs s’interrogeaient sur la détermination des membres du TMC à l’exposer à la justice soudanaise.

Laisser un commentaire

Fermer le menu