RSA: Jacob Zuma comparaît devant la commission de capture de l’Etat

RSA: Jacob Zuma comparaît devant la commission de capture de l’Etat

L’ancien président Jacob Zuma a annoncé qu’il comparaîtrait devant la commission d’enquête sur la capture, le mois prochain.

Mais il est difficile de savoir s’il témoignera ou contre-interrogera les témoins qui l’ont impliqué dans son témoignage, car il croit toujours que l’enquête est entachée de partialité à son égard et manquait de l’impartialité requise.

Zuma a déclaré qu’il « assisterait » à la commission en juillet, même si, dans une lettre de son avocat, Daniel Mantsha, il affirmait que la commission avait un parti pris contre lui et « manquait de l’impartialité requise ».

La commission a déjà envoyé à l’équipe juridique de Zuma une lettre de suivi les priant d’indiquer s’il accepterait de comparaître devant l’enquête entre le 15 et le 19 juillet.

Dans un communiqué, la commission a indiqué qu’elle attend depuis plus de six semaines que Zuma s’engage par écrit à comparaître devant elle.

Zuma a été impliqué dans des affaires de corruption et de capture par l’État de plusieurs témoins, dont l’ancien directeur général de GCIS, Themba Maseko, et l’ancien ministre des Finances, Nhlanhla Nene.

Laisser un commentaire

Fermer le menu