Malawi: Le parti du Congrès du réclame de nouvelles élections présidentielles à la suite de revendications de truquage

Malawi: Le parti du Congrès du réclame de nouvelles élections présidentielles à la suite de revendications de truquage

Mercredi, le Parti du Congrès du Malawi (MCP) a annoncé de manière surprenante que le parti ne poursuivait plus le recomptage des élections présidentielles mais demandait à nouveau de nouvelles élections.

Modecai Msiska SC, parlant aux médias lors d’une conférence, a déclaré que le MCP et l’UTM avaient demandé à la justice d’ajuster les documents soumis précédemment et de modifier leur contestation devant le tribunal.

«Je peux confirmer que, sur les instructions de nos clients, nous avons demandé au tribunal de nous permettre de modifier notre pétition de manière à ce que, plutôt que de demander un nouveau dépouillement du scrutin, nous voudrions que le tribunal ordonne la tenue de nouvelles élections. Et nous avons demandé à la cour de nous autoriser à modifier nos documents en conséquence afin de refléter la nouvelle direction, a déclaré Msiska.

Les deux principaux partis d’opposition MCP et UTM dans les pays contestaient les résultats des élections présidentielles du 21 mai, remportées par le président Peter Mutharika du PDP.

Le MCP affirme que Mutharika « a remporté une élection frauduleuse » et allègue que le parti a bourré les bulletins de vote avec des bulletins de vote pré-marqués, altéré les feuilles de résultats des élections avec un correcteur liquide et a été retrouvé en possession de la feuille de résultats chez lui.

Mme Msiska a déclaré que la partie attendait le résultat de l’affaire des cinq juges qui ont comparu jeudi.

SADC NEWS

Laisser un commentaire

Fermer le menu